Quand je serais réparée j'aimerais:

Rentrer chez moi pour retrouver mon gentil mari, partager mon histoire, amasser des dons pour la fondation des maladies du cœur, apprendre à danser pour la gentille personne qui a signé sa carte et qui m'a sauvé, danser en ligne, prendre des marches avec mon beau Guilby et faire l’épicerie! Rire + fort, marcher + longtemps et aussi surtout profiter...

Bonjour/Bonsoir a tous

Côté coeur...

Amis

Cause soutenue

Cause soutenue

mardi 20 octobre 2009

Des futurs camionneurs aux grands coeurs!

Quand je dit que toutes les occasions sont bonnes pour passer mon message pour signer la carte de don d’organe… aujourd’hui par contre j’aurais pu prendre plus mon temps et réfléchir avant d’agir. C’est tellement pas moi de faire ça, alors que ça donne qu’est-ce que ça donne ! Bref, je suis déçue de mon discours.

Bon alors pour faire une histoire courte, à mon travail nous donnons la formation pour Transport par camion. Les formateurs sont réellement des amours et les participants sont super trippants et hyper souriant. Donc hier, en terminant mon travail, j’ai pensé que je pourrais peut être les sensibiliser à ma cause.

Ma chère Bribri m’a déjà dit qu’elle avait été chercher son autocollant à la SAAQ et c’est sûr qu’un moment donné ils iront vu leur changement de classe sur le permis. (Ma belle Bribri y a même été pendant une de ces peu nombreuses journées de congé à ce moment là seulement pour signer sa carte. Merci ma belle amie !).

Donc, en arrivant au travail ce matin j’ai demandé à ma patronne ce qu’elle en pensait. Elle est toujours derrière moi et c’est une amie précieuse. Elle me dit qu’elle n’a pas de problème avec ça mais qu’elle aimerait que ce soit les formateurs qui me donnent leur accord comme ce sont leurs étudiants.

Le formateur que je connais le plus et celui à qui j’en ai parlé de ma condition en premier est arrivé et je lui ai demandé. C’est un homme intelligent et attentionné qui a embarqué tout de suite dans ma demande. Il en a parlé à son collègue qui lui aussi a répondu de façon positive. Je leur explique aussi que parfois ça prend une image pour comprendre. Que je veux être la figure qui leur rappelle de signer (s’il le désire) leur carte. Je raconte au premier qu’un matin aux nouvelles ils ont parlé d’un homme qui a reçu la greffe d’une cornée et que maintenant il pouvait tout voir (femme, enfants, écriture sur les boîtes à l’épicerie). Cet homme a vraiment touché mon cœur je ne le connais pas mais je pense très souvent à lui. Ce matin là si ma carte n’avait pas été signée je l’aurais fait cette journée là !

Nous avons convenu que je pouvais me présenter dans le cour à n’importe quel moment. Donc après le diner ils m’ont dit que quand j’étais prête je pouvais passer dans le cour. C’est à ce moment là que j’aurais du m’asseoir et respirer un bon coup et réfléchir sur mon propos. Mais non, l’énervée que je suis n'a pas pris deux respires, j’ai entré dans le cour j’ai dit plus que rapidement mon message et je n’ai pas dit ce que je voulais vraiment. Disons que j’ai coupé à plus que l’essentiel. J’ai dit l’importance de signer sa carte pour autoriser le don d’organe, que moi-même j’en aurais besoin. Ils ont été très gentils de m’écouter et je les remercie !!!

Depuis que c’est passé il y a plein de phrases qui me reviennent et quand j’y repense j’ai la même boule dans la gorge quand je suis allée lui parler. Je n’ai plus de doute maintenant je ne serais jamais professeur, parce que :
1 j’explique mal
2 je parle mal devant un groupe et trop vite.

Mais bon j’ai eu ma chance et je vais m’améliorer j’espère ! Ce ne sera sûrement pas la dernière fois mais merci ma belle Gwen de l’avoir fait à ma place ce samedi. J'espère du moins qu'ils auront compris l'essentiel et que ceux qui ont le goût de le faire le feront car je tient à dire que je ne veux pas mettre de pression à personne!

Boo...

2 commentaires:

Cookie a dit…

Belle petite Boo!

Je pense que l'essentiel, c'est que tu ais fait passer ton message. Le comment tu l'as fait, c'est très explicable par la gêne et le stress. Les idées se sont bousculées dans ta tête. Est-ce que si tu avais eu des cartons comme un exposé oral cette petite rencontre aurait été aussi naturelle. Je n'en suis pas certaine. Je suis persuadée que tu as été les chercher au coeur, comme tu l'as fait dans mon cas. Ne t'inquiète pas, je suis certaine que certains d'entre eux iront même de poser des questions pour approfondir certains aspects de ton discours.
Lâche pas ma belle tu es une vrai battante et un exemple à suivre.

Bon courage
- xxx -

France a dit…

Et pourtant chère Boo tu la défends si bien ta cause, j'en suis témoin tu l'as expliqué devant un petit groupe samedi dernier. Mais je peux comprendre que lorsqu'il y a un paquet d'yeux qui sont tournés vers nous, c'est rushant..j'ai déjà eu à parler dans un micro et les jambes et le coeur étaient très ballotants avant, pendant et après le discours...ah quel souvenir.

Tout cela pour te dire de rester telle que tu es et répète l'expérience à nouveau de parler devant un public, tu as maintenant cassé la glace. Pourquoi pas dans un prochain crop où nous sommes une belle famille ? à suivre...

Enregistrer un commentaire