Quand je serais réparée j'aimerais:

Rentrer chez moi pour retrouver mon gentil mari, partager mon histoire, amasser des dons pour la fondation des maladies du cœur, apprendre à danser pour la gentille personne qui a signé sa carte et qui m'a sauvé, danser en ligne, prendre des marches avec mon beau Guilby et faire l’épicerie! Rire + fort, marcher + longtemps et aussi surtout profiter...

Bonjour/Bonsoir a tous

Côté coeur...

Amis

Cause soutenue

Cause soutenue

mardi 24 novembre 2009

S'appliquer à faire la différence

En début de 2009, j'ai pris la décision de peaufiner mon but de vie faire la différence!

Je suis venue à ce choix parce qu'en fin d'année 2008, c'était décidé que pour l'année dans laquelle on est présentement c'était la tolérance que je voulais appliquée... suite à un voyage en direction de Québec. Je devais sûrement faire une de mes nombreuses envolée vocale, (je trouve que les voyages sont propice à de telles envolées). Une de ces discussion où ma mère à a peine le temps de placer un mot et où je fait tous les personnages, la parleuse, la répondeuse, l’analyseuse, la faiseuse de hum hum et je réussi même à m’obstiner aussi. Un peu à l’image de Michel Côté dans Cruising bar de la discussion. Soyez sans crainte je ne suis pas toujours comme ça… j’aime ça écouter aussi… En fait, j’écris comme je parle ; sans point ni virgule.

Peut-être que c’était au moment où je prenais une gorgée… je ne m’en rappelle plus mais ma mère à profiter pour me dire combien elle me trouvait intolérante…ça fait mal ça!! Je ne veux vraiment pas être comme ça moi ! Je ne me suis pas beaucoup défendue car comme elle est ma plus grande supporter elle est sûrement aussi ma plus grande auditrice.

A ce moment là, j’ai pris un arrangement avec moi-même et ma conscience parce que j’avoue que j’étais bien déçue d’être comme ça. Je projettait donc pour l'année à venir, de pratiquer plus souvent une valeur. J'avais choisi d'être plus tolérante (ça doit être une valeur ça). Cependant en début d'année je ne savais pas que j'allais passer de fumeuse heureuse à à non fumeuse. Voici l'équation

Tolérance + arrêter de fumer = MISSION IMPOSSIBLE...
J'ai finalement décidé de vriament miser sur faire la différence dans ma vie et peut-être aussi parfois pour les autres. Alors cette année, j’ai énormément dit merci et fait preuve d’énormément de reconnaissance. J'ai parfois même rebrousser chemin pour le dire. J’ai pris le temps de dire aux gens qu’ils sont importants, de la caissière au Dollorama, à la dame qui prend nos commandes en papeterie du bureau de l'excellence de son service, a ceux qui sont passé chez nous pour ramasser des sous pour toute sorte de cause et fondation, à la dame avec qui je me suis ostinée pour un rendez-vous je me suis excusée et remercier de sa patience, au petit bonhomme qui nous livre le journal et j'en passe et aussi bien sûre à tous ceux et celles que je côtoies tous les jours (famille, amis, voisins, collègues, etc...). En fin de compte cette année, j’ai passé une année extraordinaire à recevoir des sourires à la tonne et j’ai retiré beaucoup de bien être intérieur.

J’ai envie d’agrémenter mon propos et vous mettre une exemple de comment je peux pratiquer la différence… et comment je peux en retirer un grand bonheur. La semaine dernière, c’était vraiment important pour moi de dire à l’auteure Danielle Trottier comment l’épisode de la Promesse de la semaine dernière m’avait touchée voilà qu’elle m’a répondu.
Bonjour Mamzelle Boo,

C'est pour vous que j'écris, c'est pour partager avec vous des situations qui me touchent, qui me font réfléchir, qui m'aide à comprendre et à évoluer vers plus de compassion.

Votre témoignage me va droit au coeur puisqu'il me confirme que je ne suis pas la seule à être interpellée par les combats des autres. Qu'il s'agisse de celui de Manon ou du vôtre.
J'ai voulu montrer à quel point l'amitié entre ex conjoints pouvait être bénéfique. Vous avez compris sans qu'un mot ne se dise. Votre sensibilité face à cette situation me confirme que les émotions des autres peuvent nous aider à vivre les nôtres. Cette semaine nous étions au moins trois à ressentir la même chose: Vous, Manon et moi...
Bon rétablissement, bon courage!



Danielle Trottier
C'est comme ça que je m'applique à faire la différence et voilà un exemple de ce que ça me rapporte. Cette réponse de l'auteur qui m'a répondu... qu'elle plaisir j'ai eu à découvrir que cette inconnu prenne le temps de m'écrire.... c'est exactement tout comme vous qui me lisez, qui m'en reparler, qui me laisse un commentaire dans mon blog, sur mon répondeur ou dans mon courriel. Je vous remercie car pour moi vous faites la différence... c'est tellement important!
Merci beaucoup!!! Merci maman de m'avoir fait prendre conscience de mon vilain défaut... peut être que dans une autre année je vais plus pratiqué la tolérance qui sait ;)!

8 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est la première fois que je viens sur ton site et je capote à voir le don que t'as pour l'écriture!! Ton cours de français te sert bien!!J'ai toujours su que tu étais la meilleure!! Merci pour ces beaux moments de lecture xx Vicky

Anonyme a dit…

Me voilà encore en anonyme bien sûr LOL. Quel partage !!!!! quelle écriture !!! tu me mets par terre quand je te lis ça à l'air si facile pour toi mais un vrai challenge pour moi .... mais je l'ai relevé tu le sais tu l'as lu.

Alors à moi de te renmercier car sans lire ton blog TOUS LES JOURS cela aurait été pour moi très difficile d'écrire ce que j'ai pu écrire récemment et que je t'ai fait lire hier !!!!!

Bises PRINCESSE

petitboutdeciel a dit…

Je te trouve très courageuse, non seulement face à ta maladie, ton attente mais aussi face à tes défauts (qu'on a tous) même si tu n'arrive pas à changer comme tu le souhaite c'est déjà énorme de prendre conscience de ses défauts et les assumer.
Et la tolérance c'est aussi accepter les gens comme ils sont ;) J'espère vraiment que ton attente ne sera pas trop longue et te souhaite une longue vie. Pour ma part j'ai fais le choix de donner mes organes (en espérant qu'ils soient en bons états) à la fin de ma vie, pour sauver des vies, et je trouve dommage qu'on ne soit pas assez nombreux à avoir cette démarche... Je trouve dommage que malheureusement pour certai, il faut qu'il connaisse quelqu'un pour faire ce don de soi... Ceci dit je n'ai pas encore donné mon sang... comme je l'ai toujours projeté tu vois moi aussi je suis pas contente de moi... Parfois nous ne pronons pas le temps de faire ce qui nous tiens à coeur c'est dommage... Et c'est bien le pire des défauts... Je m'égare alors je vais m'arrêter là! bises

Joséphine a dit…

Tu as raison sur toute la ligne, c'est tellement important de dire aux gens combien ils sont importants et pas seulement à notre entourage immédiat, mais parfois de dire à un inconnu qu'on apprécie son travail, son service courtois, sa disponibilité, sa bonne humeur ou autre, ça peut faire sa journée! C'est souvent un petit geste, mais qui fait toute une différence! Merci de nous le rappeler Mamzelle Boo, passe une merveilleuse journée!! xx

valrx a dit…

J'aime beaucoup te lire et tu as beaucoup de courage. bravo! un gros merci pour le message sur mon blog. Tu m'as beaucoup touché!

gauga a dit…

J'ai lu ton texte ce matin et j'y ai pensé toute la journée!
Quelle belle capacité tu as de démontrer aux gens (connus autant qu'inconnus)combien tu les apprécies et combien tu es reconnaissante! en fait, tu ne fais que peaufiner cette belle qualité car tu l'as toujours eu. Je t'admire pour ça aussi!!!
Ton talent de "raconteuse" en est un qu'il fait plaisir de découvrir au fur et à mesure des jours ... J'adore le: " ...j'écris comme je parle sans point ni virgule" c'est tellement ça! T'es formidddddable!

Pour ce qui est de la tolérance, j'suis pas inquiète ... tu l'auras avant longtemps ... tu es tellement tenace!!!

Je t'adore, ma poule XXX

Cookie a dit…

Que dire de ton récit aujourd'hui... humm en tous les cas il m'a fait sourire. À quelque part, tu as tout de même remplie ta mission. La tolérance, c'est vague... Faire la différence, c'est grandiose. J'aime bien le terme choisi pour faire la différence... Aujourd'hui, un dirigeant de l'entreprise d'informatique avec qui l'organisme pour lequel je travaille, m'a fait une demande par courriel et j'ai répondu rapidement avec le document demandé en lui demandant si le tout est conforme à ses attentes. Il m'a répondu que j'étais un ange... Que ça fait du bien à lire... Tu vois, tu fais partie de ces anges à remercier et faire attention à tout le monde, mais surtout en faisant la différence. Tu vois, on ne se connaît pas, seulement par écrit, mais tu fais une différence dans ma vie, puisque je viens sur ton blog quotidiennement pour lire tes textes qui me font vivre des émotions. Tu fais une différence dans ma vie et je t'en remercie. Pour moi, ton intolérance ne me dérange pas, parce que tu fais une différence autrement. Ne deviens pas parfaite à tout changer ou améliorer chez toi. C'est l'imperfection qui fait la beauté des choses!

- xxx -

Blog Dt Gwen-dia a dit…

Tu as tellement raison Boo.... des petits attentions qui nous coûte seulement quelques minutes de notre temps et qui rapport tellement pour les autres et en même temps pour nous même car donner c'est bien mais ca apporte tellement c'est toujours un plaisir de te lire !! xxx

Enregistrer un commentaire